Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Eau, nature, ressources minérales

Espèces de diatomées invasives en Centre-Val de Loire (2015-2017)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 novembre 2018 (modifié le 12 avril 2019)

Les espèces animales et végétales dites "invasives" peuvent, par leur prolifération, provoquer un déséquilibre dans les écosystèmes (diminution de la biodiversité, perturbation des cycles biogéochimiques, impacts sur les activités humaines voire sur la santé). L’identification de ces espèces, leur distribution géographique,leur mode de dispersion et l’étude de leurs impacts sur les milieux permettent de déterminer quelles mesures de gestion sont nécessaires pour la protection des milieux.

La notion de diatomée invasive implique une apparition récente, une propension à la prolifération et une expansion rapide sur un territoire (Coste & Ector, 2000). Trois espèces de diatomées invasives sont présentes en abondance non négligeable en Centre-Val de Loire et tendent à étendre leur répartition depuis quelques années : Eolimna comperei, Achnanthidium druartii, Achnanthidium delmontii.

L’origine de leur arrivée est très controversée. Les bateaux, les oiseaux, l’introduction volontaire ou accidentelle d’organismes aquatiques pourraient expliquer leur diffusion.
Les diatomistes suivent avec vigilance leur développement afin d’évaluer les conséquences mal connues sur les diatomées autochtones et sur les autres maillons de la chaîne.

Cartes de répartition :
2015 : especes invasives 2015 2 (format pdf - 854.5 ko - 12/04/2019)
2016 : especes invasives 2016 2 (format pdf - 860.3 ko - 12/04/2019)
2017 : especes invasives 2017 2 (format pdf - 870 ko - 12/04/2019)