Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Risques

L’état des lieux des dépôts d’engrais en région Centre-Val de Loire

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 juin 2013 (modifié le 21 mars 2018)

Etat des lieux des dépôts d’engrais Seveso en région Centre-Val de Loire

En région Centre-Val de Loire, les dépôts sont souvent exploités par une coopérative agricole, sur un site commun avec un silo de stockage de céréales et / ou un dépôt de produits phytosanitaires. Les dépôts comportent un ou plusieurs bâtiments, qui eux-mêmes contiennent des cellules présentant une capacité de stockage de quelques centaines de tonnes d’engrais chacune. Les dépôts sont exploités par un personnel peu nombreux, parfois une seule personne.

La région Centre-Val de Loire compte vingt dépôts d’engrais soumis à autorisation parmi lesquels trois sites classés Seveso seuil haut, dont deux au titre de la rubrique 4702 :

DépartementExploitantCommune
Cher Axereal Moulins-sur-Yèvre
Indre Axereal Saint-Maur

douze dépôts classés Seveso seuil bas :

DépartementExploitantCommune
Eure-et-Loir Axereal Janville
Axereal Lutz-en-Dunois
Axereal Nogent-le-Rotrou
Axereal Vieuvicq
SCAEL Courville sur Eure
SCAEL Lucé
SCAEL Marchezais
SCAEL Voves
Soufflet Aunay-sous-Crécy
Indre-et-Loire Agrial Centre Appro Reignac-sur-Indre
Loiret Coopérative agricole de Puiseaux Puiseaux
Loiret Téréos Artenay

et six établissements non-Seveso, soumis au régime de l’autorisation pour la rubrique des engrais solides :

DépartementExploitantCommune
Eure-et-Loir Axereal Fessanvilliers
Loir-et-Cher Axereal Mer
Axereal Pezou
Axereal Saint-Romain-sur-Cher
Axereal Villefranche-sur-Cher
Loiret Axereal Briare

La totalité des établissements de la région relevant du régime de l’autorisation n’entreposent plus d’engrais (rubrique 4702-I) à risque de décomposition auto-entretenue. Par ailleurs, on observe, dans une grande majorité des dépôts, une réduction notable des volumes d’engrais simples à base de nitrate d’ammonium stockés dans lesquels la teneur en azote due au nitrate d’ammonium est supérieure à 28 %, au profit des engrais répondant à la dénomination CAN 27 (engrais dont la teneur en azote due au nitrate d’ammonium est comprise entre 24, 5 % et 28 % en poids et les matières inertes ajoutées du type dolomie, calcaire et / ou carbonate de calcium dont la pureté est d’au moins 90 % (rubrique 4702-III).