Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Risques
 

L’évaluation préliminaire du risque d’inondation sur le bassin Loire-Bretagne (EPRI)

 
 

Évaluation préliminaire du risque d’inondation sur le bassin Loire-Bretagne (EPRI)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 avril 2017 (modifié le 25 octobre 2018)

L’évaluation préliminaire du risque d’inondation est un état des lieux de la sensibilité des territoires au risque d’inondation réalisé à partir des informations aisément mobilisables.
Arrêté par le préfet coordonnateur de bassin le 21 décembre 2011 (arrêté EPRI), il est composé de 4 livres et a été complété par un addendum dans le cadre de son réexamen réalisé en 2018 dans le cadre du deuxième cycle de la directive inondation ( arrêté du préfet coordonnateur du bassin du 22 octobre 2018 (format pdf - 65.9 ko - 25/10/2018) ).

  • Livre 1 : synthèse de l’évaluation préliminaire du risque d’inondations à l’échelle du bassin Loire-Bretagne
Télécharger le livre 1 (format PDF - 7.2 Mo)
  • Livre 2 : évaluation des conséquences négatives des inondations sur les sous-bassins de la Loire
Le sous-bassin de l’Allier et de la Loire amont (format PDF - 2.6 Mo)
Le sous-bassin de la Loire moyenne (format PDF - 5.6 Mo)
Le sous-bassin de la basse Loire (format PDF - 7.7 Mo)
  • Livre 3 : évaluation des conséquences négatives sur les sous-bassins bretons, vendéens et du marais poitevin
Le sous-bassin des côtiers bretons (format PDF - 6.3 Mo)
Le sous-bassin des côtiers vendéens et du marais poitevin (format PDF - 6.3 Mo)
  • Livre 4 : Annexes
Télécharger le livre 4 (format PDF - 7 Mo)
  • Addendum 2ème cycle - Évaluation préliminaire des risques d’inondation du bassin Loire-Bretagne
Télécharger l’addendum EPRI (format PDF - 5 Mo)

Ils présentent la géographie du bassin, les types d’inondation auxquels il est exposé, et évaluent les conséquences négatives que pourraient avoir les inondations sur le territoire en analysant les événements du passé et en estimant les impacts potentiels des inondations futures.

L’addendum intègre les évènements historiques marquants intervenus après 2011 et d’éventuels autres éléments de connaissances acquis depuis 2011. Le chapitre lié à la politique de gestion du risque d’inondation est également actualisé pour tenir compte des évolutions intervenues depuis le premier cycle.

Les travaux conduits témoignent de la sensibilité du bassin Loire-Bretagne aux événements issus principalement de débordements de cours d’eau ou de submersions marines.

L’évaluation préliminaire des risques d’inondation met également en évidence des concentrations d’enjeux sur certains territoires où des événements semblables à ceux survenus par le passé auraient aujourd’hui des conséquences importantes.

La mise en œuvre de la directive inondations devra permettre de réduire ces atteintes.