Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Eau, nature, ressources minérales
 

Les zones vulnérables aux nitrates du bassin Loire-Bretagne

 
 
Zones vulnérables en vigueur suite à la 6e campagne de surveillance nitrates dans le bassin Loire-Bretagne
La révision des zones vulnérables suite à la 6e campagne de surveillance nitrates a été conduite dans le courant de l’année 2016. Deux principales étapes ont permis d’aboutir à ce zonage : la concertation qui s’est déroulée à la fin du 1er semestre 2016 et la consultation des instances et du public à la fin de l’année 2016.
 
Révision des zones vulnérables suite à la 6ème campagne de surveillance "nitrates" - Documents de consultation - bassin Loire-Bretagne
Le Préfet coordonnateur de bassin Loire Bretagne a engagé la révision des zones vulnérables aux nitrates d’origine agricole suite à la sixième campagne de surveillance.
 
Documents de concertation - révision des zones vulnérables suites à la 6ème campagne de surveillance "nitrates" - bassin Loire-Bretagne
Le Préfet coordonnateur de bassin Loire Bretagne a engagé la révision des zones vulnérables aux nitrates suite à la sixième campagne de surveillance. Conformément à l’article R 211-77 du code de l’environnement, le Préfet coordonnateur de bassin établit le projet de zonage en concertation avec les organisations professionnelles agricoles, des représentants des usagers de l’eau, des communes et de leurs groupements, des personnes publiques ou privées qui concourent à la distribution de l’eau, des associations agréées de protection de l’environnement(…)
 
Historique des zones vulnérables dans le bassin Loire-Bretagne
Cette rubrique retrace l’historique des révisions des zones vulnérables dans le bassin Loire-Bretagne, notamment depuis la 4e campagne de surveillance nitrates. Pour chaque campagne figurent les documents ayant permis d’aboutir aux zonages successifs et les arrêtés préfectoraux délimitant ou complétant les zones vulnérables de 2007, 2012 et 2015.