Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Risques

Renforcements par mélange en place des zones de recouvrement du val d’Orléans - 2013

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 avril 2017 (modifié le 11 décembre 2017)

Lors des renforcements des levées du val d’Orléans, réalisés dans les années 70 à 90, la digue a été alternativement renforcée côté val et côté Loire. À la jonction entre deux zones successives, plusieurs discontinuités ont été identifiées. Il s’agit souvent de secteurs où des difficultés particulières n’ont pas permis de mettre en œuvre un renforcement par adjonction de matériaux (notamment du fait de la présence de constructions encastrées ou de voiries). Dans la mesure où ces points de fragilité peuvent remettre en cause l’intégralité du système de protection du val, il faut les renforcer.

Pour ce faire, des techniques dites de "mélange en place" qui consistent à créer un écran étanche dans la levée en mélangeant le sol en place avec un liant hydraulique ont été mises en œuvre. Comme pour les techniques de mise en place d’un rideau de palplanches métalliques ou d’un voile étanche (sous la forme d’un mur en béton ou en bentonite-ciment coulé dans une tranchée préalablement terrassée) cette technique permet de renforcer la levée sans épaissir son profil.

Si l’usage des techniques de mélange en place est largement répandu en Europe (fondations spéciales, digues des Pays-Bas et du Rhin notamment), c’est une première pour les digues de Loire. Les retours d’expérience sur les chantiers du système d’endiguement d’Orléans permettront d’évaluer plus précisément leurs coûts et leurs avantages en termes de nuisances pour les riverains. Ces techniques pourraient ensuite être utilisées à plus grande échelle en milieu urbain sur des chantiers de renforcement des levées.

Les travaux sont réalisés début 2013 sur les sites suivants :

  • Site de Maison vieille (commune de Guilly), technique "tranchée de sol mixé par voie sèche",
  • Site de Sigloy amont (commune de Sigloy), technique "tranchée de sol mixée par voie humide",

L’entreprise Solétanche Bachy réalise les travaux pour un montant de 550 000 € TTC sous maîtrise d’ouvrage de la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement Centre. Ces travaux sont financés par l’État, la Région Centre et le Conseil général du Loiret.

Réalisation du renforcement

Télécharger :