Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Air, Energie, climat

Vers un éclairage extérieur raisonné.

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 janvier 2014 (modifié le 17 avril 2018)

Depuis le 1er juillet 2013, vitrines et façades de bâtiments suppriment leur éclairage inutile la nuit. L’arrêté du 25 janvier 2013 encadre la durée de fonctionnement de ces installations d’éclairage.

L’arrêté prévoit les dispositions suivantes :
Dans votre rue… les vitrines de magasins de commerce ou d’exposition seront éteintes au plus tard à 1h du matin, ou une heure après la fin d’occupation des locaux, et pourront être rallumées à partir de 7 heures du matin ou une heure avant le début de l’activité.
Dans votre commune… les éclairages des façades des bâtiments seront éteints au plus tard à 1 heure du matin et ne pourront être allumés avant le prochain coucher du soleil.
Dans votre entreprise… la lumière de votre bureau sera éteinte au plus tard une heure après avoir quitté les locaux.
Des dérogations peuvent être accordées par le préfet notamment pendant la période de Noël ou lors de manifestations locales définies par arrête préfectoral.
Des contrôles seront effectués par les maires et les préfets. Chaque infraction expose l’exploitant à une amende allant jusqu’à 750 euros.

Lire le communiqué de presse

Pour en savoir plus :
- arrêté du 25 janvier 2013 relatif à l’éclairage nocturne des bâtiments non résidentiels afin de limiter les nuisances lumineuses et les consommations d’énergie
- décret n°2011-831 du 12/07/11 relatif à la prévention et à la limitation des nuisances lumineuses
- l’ action de l’Etat quand à l’éclairage des bureaux, vitrines et illuminations de façades.