Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner  abonner
À LA UNE

Accueil

 
  • Face à la situation hydrologique dégradée, les axes Loire et Allier ont été placés en situation d’alerte.
  • En région Centre-Val de Loire, ce sont 3 millions d’euros qui vont être consacrés à la requalification de 14 friches.
  • L’Etat organise un appel à projets publié sur le site du Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires afin de susciter et labelliser des projets s’inscrivant dans les objectifs fixés pour la Journée nationale de la résilience, dont la première édition sera organisée le 13 octobre 2022.
 

Actualité

30 mai 2022 (mis à jour le 22 juin 2022)
Afin de mieux cerner vos attentes, nous vous remercions par avance de bien vouloir prendre quelques minutes pour répondre à ce court questionnaire, qui vise à mesurer votre satisfaction envers la qualité des services rendus par la DREAL. Questionnaire accessible en cliquant ici : http://enqueteur.dreal-centre.devel...
 
4 août 2022
Possibilité de dérogation à l’inscription au registre des transporteurs pour les transports inter-silos effectués par les adhérents des coopératives agricoles.
 
4 août 2022
Un bulletin synthétique sur le contexte (niveau des nappes et débits des cours d’eau), les tendances et les perspectives.
Éléments sur le soutien d’étiage et les arrêtés de restriction d’eau.
 
28 juillet 2022
Afin d’accompagner les Français dans leur changement de véhicule, le Gouvernement lance le site internet jechangemavoiture.gouv.fr.
 
19 juillet 2022
Boostée par les mesures prises par les pouvoirs publics et la hausse des prix des énergies fossiles, la croissance de la mobilité électrique se poursuit en région Centre-Val de Loire.
 
13 juillet 2022
Avec les pluies parfois localement abondantes de juin, l’état quantitatif de la ressource en eau de la région Centre-Val de Loire connaît un sursis temporaire. Le niveau des cours d’eau est globalement remonté, et plus particulièrement ceux du versant Seine. Toutefois, les écoulements restent faibles et seule une part réduite des stations (8 %) enregistrent des débits conformes aux normales de saison. La majorité des stations affichent des déficits prononcés, c’est le cas de la Loire à l’aval de Gien et de ses affluents de rive gauche. Les principales nappes de la région ont vu leur situation s’améliorer. La progression des niveaux est constatée pour un quart des piézomètres et un cinquième d’entre eux affichent, début juillet, des niveaux dans les moyennes du mois ou supérieurs. Toutefois, la majorité des stations suivies voient encore leurs niveaux sous la quinquennale sèche. Il reste qu’en ce début de juillet le temps sec est de retour et l’on constate de nouveau une baisse généralisée des niveaux des cours d’eau que les nappes, avec une majorité de niveaux bas, peinent à alimenter.