Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement durable

Présentation générale du bien

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 26 juin 2017

La cathédrale de Chartres, (Eure-et-Loir), a été inscrite le 26 octobre 1979 sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

But d’un pèlerinage dédié à la Vierge qui attirait les foules de tout l’Occident, la cathédrale Notre-Dame de Chartres est une des œuvres les plus authentiques et les plus achevées de l’architecture religieuse du début du XIIIème siècle. Par l’unité de son architecture et de sa décoration, fruit des recherches du premier âge gothique, par son influence considérable sur l’art du Moyen Âge chrétien, la cathédrale de Chartres apparaît comme un jalon essentiel de l’histoire de l’architecture médiévale. Le remarquable ensemble de vitraux, la statuaire monumentale des XIIème et XIIIème siècle et le décor peint miraculeusement préservé des ravages des hommes et du temps, font de Chartres l’un des exemples les plus admirables et les mieux conservés de l’art gothique.

La cathédrale de Chartres occupe une position remarquable dans la plaine de Beauce. Sa silhouette observable jusqu’à plus de 25 kilomètres aux alentours, constitue un signal particulièrement marquant dans le paysage.
Véritable point de convergence affirmant de manière emblématique la relation exceptionnelle qu’entretient l’oeuvre architecturale avec le site qui l’entoure, cette perception de la cathédrale « entre ciel et terre » a abondement été évoquée par de nombreux artistes et écrivains illustres.

Données du Patrimoine Mondial de l’UNESCO

présentation du bien

Déclaration Valeur Universelle Exceptionnelle Cathédrale de Chartres (format pdf - 36.1 ko - 26/06/2017)

cartographie