Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Eau, nature, ressources minérales

C’est parti pour le Plan Loire IV

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 29 septembre 2015

Le 10 juillet, le Préfet de la région Centre-Val de Loire, coordonnateur du Plan Loire, a signé le CPIER avec le Président de la région Centre-Val de Loire. Cinq autres régions du bassin de la Loire sont également signataires de ce Contrat de Plan Interrégional État Régions.

Ce sont ainsi près de 200 millions d’euros qui sont contractualisés jusqu’en 2020 pour réduire les conséquences négatives des inondations sur des territoires prioritaires, retrouver un fonctionnement plus naturel des milieux aquatiques, valoriser les atouts du patrimoine et développer la connaissance sur le bassin de la Loire.

Les crédits contractualisés pour la part État proviennent essentiellement du Fonds Barnier et de l’Agence de l’Eau. Ils représentent 111 millions d’euros. Une convention de partenariat associera les autres collectivités qui s’engageront financièrement aux côtés de l’État et des Régions, notamment pour conduire des travaux de renforcement des digues. Le CPIER constitue ainsi le principal outil financier du Plan Loire, devant le programme opérationnel interrégional Loire, doté de 33 millions d’euros de FEDER.
Au sein du SLBLB, le DPL (département Plan Loire), qui verra ses compétences élargies et deviendra DIPL (département inondations Plan Loire) à partir du 1er novembre, aura fort à faire pour mettre en musique le Plan Loire IV.