Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Risques
 

Dans le département de l’Indre-et-Loire (37)

 
 
La Chapelle-sur-Loire aval - tranche 1 et 2
La levée de La Chapelle-sur-Loire est constituée d’un ouvrage en remblai contribuant à protéger le Val d’Authion (environ 60 000 personnes) contre les inondations(…)
 
Renforcement du corps de digue de Limeray - 2011
La levée qui protège le val de Cisse entre les communes de Limeray et de Cangey présente, sur un linéaire de 200 m, des réseaux de galeries dus aux animaux fouisseurs à différentes profondeurs. En cas de crue, celles-ci faciliteraient la formation de renards hydrauliques pouvant engendrer la rupture de la digue. (…)
 
Renforcement de pied de levée et drainage d’Amboise - 2012
Située sur la commune d’Amboise, une portion de la levée du val de Cisse était sujette à la fois au risque d’affouillement et d’érosion interne. Ces phénomènes, susceptibles de porter atteinte à la levée, risquaient de provoquer une rupture prématurée de la digue protégeant ce val (10 000 habitants) en cas de crue.(…)
 
Renforcement du pied de levée de Montlouis sur Loire - 2010
En contact permanent avec le lit de la Loire, la portion de levée du val de Tours située sur la commune de Montlouis-sur-Loire est sujette à l’érosion par le fleuve. Cette érosion porte atteinte à la levée du val de Tours (120 000 personnes protégées) si elle n’est pas stoppée. (…)
 
Renforcement du pied de levée de Saint Pierre des Corps - 2011
La levée située en rive gauche de la Loire sur la commune de Saint-Pierre-des-Corps fait partie du système d’endiguement de Tours (120 000 personnes protégées). Cette portion est sujette à l’érosion par le fleuve. (…)
 
Renforcement du pied de levée de Saint-Genouph - 2013/2014
La berge de Loire du site de la Gaudinière, situé dans la commune de Saint-Genouph (Indre-et-Loire), est sujette à des affouillements qui la déstabilisent. Cette érosion, si elle n’est pas stoppée portera atteinte à la levée du val de Tours, qui protège 120 000 habitants.
 
Renforcement de pied de levée de Langeais - 2012
Une portion de levée entre Cinq Mars la pile et Langeais est en contact avec le lit mineur de la Loire. Dans une telle configuration, l’érosion externe peut rapidement porter atteinte à la digue et à l’efficacité du système d’endiguement. (…)