Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement durable

MaPrimeRénov’ accessible à tous les ménages !

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 novembre 2020

Lancée le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ était jusqu’alors réservée uniquement aux ménages modestes éligibles aux aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et remplaçait le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE). Cette prime finance les travaux d’isolation thermique (toiture, fenêtres, murs, etc.), de changement de chaudière (pompes à chaleur, chauffage au bois, etc.), de ventilation et d’audit énergétique.

À partir du 1er janvier 2021, MaPrimeRénov’
sera versée à l’ensemble des propriétaires, qu’ils occupent leur logement ou qu’ils le mettent en location, sans condition de revenus. Les syndicats de copropriétés entrent également désormais dans le dispositif.

Quelles conditions et quel barème d’attribution ?

La prime est notamment cumulable avec le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE).
Le type de travaux éligibles reste inchangé. Les montants des primes allouées à chaque ménage prennent en compte les revenus ainsi que le nombre de personnes composant chaque ménage, avec un code couleur associé : du bleu pour les aides destinées aux plus modestes au rose pour les plus aisés en passant par le jaune et le violet.
Les syndicats de copropriétés, disposant de leur propre code couleur (vert), devront réaliser quant à eux au moins 35 % d’économies d’énergie pour percevoir les aides.

Un encouragement aux rénovations globales ambitieuses

Les rénovations globales sont plus fortement encouragées, avec toujours le dispositif Habiter Mieux Sérénité de l’Anah pour les ménages éligibles (bleu et jaune), et pour les ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs (violet et rose) une aide forfaitaire conditionnée à un bouquet de travaux qui permettra d’atteindre au moins 55 % de gain énergétique par rapport à la situation initiale.

A cela s’ajoutent deux bonifications :

• un bonus Bâtiment Basse Consommation (BBC) pour les « rénovations ambitieuses » qui atteignent l’étiquette énergie B ou A
• un bonus « sortie de passoire », lorsque les travaux permettent de sortir le logement de l’état de passoire thermique (étiquette énergie F ou G)

Les ménages pourront par ailleurs bénéficier d’un soutien financier lorsqu’ils sont accompagnés dans le cadre d’un forfait assistance à maîtrise d’ouvrage, c’est-à dire une prestation de conseil sur la conception et la réalisation des travaux.

Comment bénéficier de la prime ?

ETAPE 1 : Repérer votre profil

ETAPE 2 : Vérifier les travaux éligibles et les aides auxquelles vous avez droit

ETAPE 3 : Demander la prime

• Vous renseigner dès maintenant sur les travaux à mener et faire des demandes de devis : n’hésitez pas à rencontrer un conseiller FAIRE qui pourra vous accompagner gratuitement sur votre projet de travaux (trouvez votre conseiller FAIRE le plus proche sur www.faire.gouv.fr)

• Créer votre compte sur le site www.maprimerenov.gouv.fr ou faire appel à un mandataire pour effectuer les démarches à votre place

• Déposer votre demande de subvention sur le site www.maprimerenov.gouv.fr et faire une demande d’avance si vous le souhaitez

• Faire réaliser vos travaux par un artisan qualifié RGE

• Demander votre prime en ligne à partir du 1er janvier 2021 pour vos travaux effectués à partir du 1er octobre 2020.

Au 1er octobre, plus de 100 000 demandes avaient déjà été déposées, dont 75.000 sont déjà accordées.

Alors, qu’attendez-vous ? Rendez-vous dès maintenant sur : www.maprimerenov.gouv.fr pour connaître le montant des aides auxquelles vous avez droit et planifier vos travaux !