Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Système d’information des évolutions du lit de la Loire (SIEL)

Mosaïques aériennes

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 décembre 2014 (modifié le 17 mars 2015)

La réalisation de clichés aériens est la base du travail de cartographie du SIEL. Indispensables, les photographies nous permettent de figer l’état du cours d’eau à une date précise. La répétition de ces prises de vues tous les 5 ou 10 ans nous révèle ensuite les dynamiques et les évolutions.

Un aperçu de la vie du fleuve est alors possible, ses "respirations" sont mesurables, ses évolutions identifiables.

Les prises de vues sont réalisées à l’étiage afin de distinguer au mieux la végétation et la morphologie des bancs de sable, des îles et des berges. De plus, les prises de vues sont réalisées en été par un jour de couverture nuageuse nulle et aux alentours du midi solaire afin d’éviter les ombres portées sur l’image. Afin de rendre les campagnes comparables d’une année sur l’autre, des conditions hydrologiques et climatiques semblables sont respectées.

La fréquence des campagnes aériennes dépend du secteur concerné. Ainsi pour des cours d’eau très morphogènes comme l’Allier et la Loire bourguignonne (Villerest - bec d’Allier) les prises de vues ont lieu tous les 5 ans, pour la Loire moyenne (bec d’Allier - bec de Vienne) tous les 7 ou 8 ans et enfin tous les 10 ans pour la Vienne, le Cher et la Creuse.

Accédez aux prises de vues aériennes