Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
RN154-12

Une mise à 2X2 voies décidée depuis 1994

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 décembre 2017

La RN 154 (et son tronc commun avec la RN 12) représente, entre l’autoroute A13 et l’autoroute A10, 150 des 220 km de l’itinéraire Rouen-Orléans. Cet axe joue un rôle important en termes économiques, d’aménagement du territoire et de sécurité. Aussi une décision ministérielle de 1994 prévoit d’améliorer sa qualité de service globale, en aménageant progressivement la RN 154 en route express à 2X2 voies contournant les principales communes et agglomérations de l’itinéraire.

Un axe majeur qui remplit plusieurs rôles

Entre l’autoroute A13 et l’autoroute A10, la Route Nationale 154 permet de relier Rouen à Orléans (respectivement préfectures des régions Haute-Normandie et Centre). Elle s’intègre dans un axe qui longe les contours de la région Ile-de-France et permet les relations entre les régions Haute-Normandie et Centre, en particulier pour le transport de marchandises.

Passant par Evreux, Dreux et Chartres elle tient également localement une place de premier plan, en desservant les départements de l’Eure, d’Eure-et-Loir et du Loiret, et en permettant la desserte des agglomérations et territoires.

Une décision qui précise les caractéristiques de l’aménagement

Compte tenu du rôle joué par la RN 154 aux niveaux national, régional et local, le ministère de l’Équipement des Transports et du Tourisme, dans sa décision du 15 mars 1994 a validé, à l’issue des études d’Avant Projet Sommaire d’Itinéraire (APSI), le projet de son aménagement à 2x2 voies au statut de route express. La décision a défini les conditions d’une réalisation progressive :

  • une partie d’aménagement à long terme : une route à 2x2 voies avec carrefours dénivelés et statut de route express ;
  • une partie d’aménagement intermédiaire à 15 ans : aménager en priorité les contournements des agglomérations et assurer l’accroissement de la capacité de trafic entre Evreux et le sud-est de Chartres.

Télécharger :