Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Accès rapide

Bulletins parus en 2018

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 janvier 2018 (modifié le 24 octobre 2018)

Janvier 2018 : Le mois de décembre et le début du mois de janvier marquent enfin l’arrêt d’un étiage prolongé et assez sévère sur l’ensemble du bassin Loire-Bretagne. La reconstitution des réserves du bassin ne fait encore que commencer et dépendra principalement des mois à venir.

Février 2018 : Suite à un mois de janvier très excédentaire, le mois de février apparaît plutôt déficitaire, mais les écoulements restent globalement supérieurs aux normales. La recharge des nappes, qui n’est vraisemblablement pas achevée, est visible sur le niveau des indicateurs qui a bien progressé depuis le début d’année. Les prévisions saisonnières de Météo-France pour les mois de mars à mai 2018 ne privilégient aucun scénario que ce soit en terme de précipitations ou de températures.

Avril 2018 : La pluviométrie du mois de mars est excédentaire à très excédentaire sur la quasi totalité du bassin. Cette forte pluviométrie a ramené la pluviométrie cumulée depuis septembre 2017 dans les normales sur la Loire aval et le sud Bretagne.

Mai 2018 : La pluviométrie du mois de mai est de normale à faible sur la quasi totalité du bassin. La pluviométrie cumulée depuis septembre 2017 est dans les normales sur l’ensemble du bassin.

Juin 2018 : La pluviométrie du mois de juin 2018 est inférieure aux normales en amont du bassin et supérieure aux normales à l’aval du bassin. La pluviométrie cumulée depuis septembre 2017 est dans les normales sur l’ensemble du bassin.

Juillet 2018 : La pluviométrie du mois de juillet 2018 est contrastée sur l’ensemble du bassin. La pluviométrie cumulée depuis septembre 2017 reste dans les normales sur l’ensemble du bassin.

Aout 2018 :La pluviométrie du mois d’août 2018 est déficitaire pour une grande partie du bassin.La pluviométrie cumulée depuis septembre 2017 reste dans les normales sur l’ensemble du bassin.

Septembre 2018 : Le bon remplissage des nappes cet hiver, avec une pluviométrie qui s’est étendue jusqu’au mois de mai, a permis de limiter la baisse des débits cet été particulièrement sec. Le niveau des nappes est encore satisfaisant pour la saison, sauf exception. Les prévisions saisonnières de Météo-France pour les mois d’octobre à décembre 2018 ne privilégient pas de scénarios tendanciels en température et en précipitation.