Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Air, Energie, climat

L’énergie solaire photovoltaïque : généralités et état des lieux en région Centre-Val de Loire

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 janvier 2015 (modifié le 13 juin 2019)

Principe de l’énergie solaire photovoltaïque
L’énergie solaire photovoltaïque est une forme d’énergie renouvelable qui permet de produire de l’électricité en transformant une partie du rayonnement solaire via des modules photovoltaïques.
Cette électricité peut être ensuite injectée sur les réseaux électriques ou bien consommée localement.

Le solaire photovoltaïque dans la région Centre-Val de Loire
L’objectif du schéma régional climat, air, énergie (SRCAE) de la région Centre-Val de Loire, arrêté le 28 juin 2012, est de parvenir en 2020 à une capacité photovoltaïque installée de 253 MW.

Des données régionalisées sont disponibles sur le site du Commissariat Général au Développement Durable - Données et études statistiques ainsi que des tableaux de bord éolien-photovoltaïque trimestriels.

Au 30 juin 2015, la région Centre-Val de Loire est la 10ème région productrice en solaire photovoltaïque avec environ 200 MW de puissance installée.
Le département d’Eure-et-Loir est le plus dynamique en matière de photovoltaïque. Il représente à lui seul 38.5 % de la puissance raccordée au niveau régional, ceci s’explique par la présence du parc de Crucey. Ce parc photovoltaïque, mis en service en 2012, se situe sur une ancienne base de l’Otan et dispose d’une puissance nominale de 60 MWc.

Les démarches administratives
L’installation de dispositifs photovoltaïques est soumise à plusieurs réglementations (code de l’urbanisme, de la construction, de l’environnement, code de l’énergie) et nécessite d’effectuer un certain nombre de démarches préalables suivant le type d’installation.

Pour les installations de puissance inférieure à 3kWc, une simplification des démarches administratives a été mise en place en 2009. A l’opposé, depuis 2009, les installations au sol de puissance supérieure à 250 kWc, sont soumises à des procédures contraignantes afin de s’assurer qu’elles présentent un impact paysager, environnemental et urbanistique le plus faible possible.

La direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) Centre contribue à l’instruction des permis de construire des centrales au sol, menée sous l’égide des préfets de département par les directions départementales des territoires (DDT) concernées. La DREAL Centre-Val de Loire a également en charge l’élaboration de l’avis de l’autorité environnementale de ces projets, pour le compte du préfet de région.

Pour en savoir plus