Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Risques

L’état des lieux des établissements SEVESO en région Centre-Val de Loire

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 janvier 2012 (modifié le 21 septembre 2021)

71 sites SEVESO en région Centre-Val de Loire

La région Centre-Val de Loire accueille 71 établissements SEVESO, en fonctionnement : 37 seuil haut et 34 seuil bas. Les établissements SEVESO "seuil haut" concernent les secteurs de la pyrotechnie, de la logistique, du stockage de produits phytosanitaires, d’engrais, de GPL ou de liquides inflammables, de la chimie et des stockages souterrains de gaz.
Tous les sites SEVESO seuil haut font l’objet d’au moins une visite d’inspection annuelle

Stockages souterrains de gaz naturel, trois établissements

Trois stockages de gaz en formations géologiques-poreuses sont exploités en région Centre-Val de Loire : à Chémery et Soings-en-Sologne dans le Loir-et-Cher (capacités maximales de stockage respectives de 7 milliards et 800 millions de m3) et à Céré-la-Ronde en Indre-et-Loire (capacité maximale de stockage 1,2 milliards de m3). L’exploitant (Storengy filiale du groupe GDF Suez) a retenu ces trois sites en raison de caractéristiques géologiques favorables : porosité des terrains qui peuvent recevoir le gaz naturel injecté sous pression dans le sous-sol au travers de puits. Des installations de surface permettent de traiter le gaz lors de l’injection et surtout du soutirage. Les exigences réglementaires pour les trois stockages souterrains sont celles applicables aux sites SEVESO seuil haut. Les installations de surface sont soumises à autorisation (AS pour Chémery et A pour Soings-en-Sologne et Céré-la-Ronde).

Agriculture : 7 dépôts d’engrais

Avec une forte activité agricole, la région compte 19 dépôts d’engrais visés par la directive dite SEVESO III ; deux installations dites « seuil haut » (Axereal à Moulins-sur-Yèvre dans le Cher, et Axereal à Saint-Maur dans l’Indre) et cinq dites « seuil bas ». Ces dépôts sont souvent associés à des stockages de produits phytosanitaires ou des silos, même si ces derniers ne rentrent pas dans le champ d’application de la directive SEVESO, ils peuvent présenter, néanmoins, des risques.

Dépôts de GPL : 4 établissements

La région Centre-Val de Loire compte quatre dépôts de GPL SEVESO. La société Butagaz exploite les dépôts d’Aubigny-sur-Nère dans le Cher (SEVESO seuil haut) et du Blanc dans l’Indre (SEVESO seuil bas). La société Primagaz exploite, quant à elle, deux dépôts SEVESO seuil haut à Coltainville en Eure-et-Loir et à Saint-Pierre des Corps en Indre-et-Loire.

Dépôts de produits agro-pharmaceutiques

La région Centre-Val de Loire compte sept établissements relevant majoritairement de cette activité de stockage de produits phytosanitaires. Il convient de noter que cette activité est souvent exploitée conjointement avec une activité de logistique relevant des rubriques "entrepôt" de la nomenclature des installations classées.

Pyrotechnie : 9 établissements classés SEVESO

Les établissements pyrotechniques de la région Centre-Val de Loire sont de trois types :

  •  stockage d’explosifs civils (pour les carrières et le BTP),
  •  fabrication de cartouches de chasse
  •  stockage et fabrication d’explosifs non civils (munitions à des fins militaires, missiles).
    Ce dernier type d’activités est très représenté en région Centre-Val de Loire (six établissements), notamment par les entreprises du secteur de la défense : NEXTER Munitions, MBDA France, Roxel et Thalès LAS (ex TDA). Cette situation s’explique par l’éloignement de la région Centre des frontières nationales. Ces installations sont constituées d’unités de fabrication, d’assemblage et de stockage, isolées les unes des autres par des espaces naturels et boisés.
    Les établissements SEVESO seuil haut du secteur de la pyrotechnie ont été implantés, à l’origine, dans des zones isolées afin de limiter la gravité des accidents potentiels de ce type d’installations. Cet éloignement est également imposé par la réglementation pyrotechnique depuis les années 80.

Dépôts aériens de liquides inflammables : 8 établissements

Cinq dépôts de produits pétroliers relevant du régime SEVESO seuil haut : Groupement Pétrolier de Saint-Pierre des Corps (GPSPC) à Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire), Compagnie Commerciale de Manutention Pétrolière (CCMP) à Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire), Dépôts de Pétrole d’Orléans (DPO) à Saint-Jean-de-Braye (Loiret), Dépôts de Pétrole (DPO) à Semoy (Loiret) et Varo Energy à Beaune-la-Rolande (Loiret).

Trois dépôts relèvent du régime des SEVESO seuil bas :

  • un stockage d’alcool, la Sucrerie de Toury (Eure-et-Loir),
  • un stockage pétrolier, le dépôt de GPSPC Sud à Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire),
  • un dépôt d’alcool, Tereos à Artenay (Loiret).

Chimie et procédés industriels : 16 établissements SEVESO, 5 seuil haut et 11 seuil bas

Cinq sociétés sont classées SEVESO seuil haut : Synthron (synthèse chimie fine) et Innovative Water care (produits pour piscine) dans l’Indre-et-Loire, VWR France (distribution de tous types de substances), Isochem (synthèse de substances pharmaceutiques) dans le Loiret et Procter et Gamble dans le Loir-et-Cher.
Orgapharm, Chryso et Orion Chemical Orgaform (OCO) dans le Loiret, Bernardy dans le Cher et Arkema dans l’Indre sont classés SEVESO seuil bas.

Entrepôts : 6 entrepôts seuil haut et 7 seuil bas

Le secteur de la logistique est très présent en région Centre-Val de Loire. On dénombre :

  • 6 entrepôts classés SEVESO établissement seuil haut ;
  • 7 entrepôts SEVESO seuil bas principalement implantés dans le Loiret ;
  • ainsi que de nombreux autres établissements soumis au régime de l’autorisation ou de l’enregistrement, qui constitue une autorisation simplifiée. Les entrepôts sont classés SEVESO du fait de l’entreposage en grande quantité de matières dangereuses telles que des produits agro-pharmaceutiques (voir paragraphe ci-dessus), des liquides inflammables (parfums, peintures…), des boîtiers générateurs d’aérosols (sprays nettoyants, insecticides…) ou divers produits toxiques. Ils sont majoritairement situés dans le Loiret (7 établissements) et dans l’Eure-et-Loir (4 établissements).